Comment entretenir son mur végétalisé ?

Entretenir son mur végétalisé est indispensable pour s’assurer du bon état des supports et refaire les fixations, si nécessaire. Cela passe, notamment, par l’enlèvement des feuilles mortes et l’ajustement de la taille des plantes trop touffues. Ce sont, parmi tant d’autres, les soins à apporter à votre mur végétalisé. Découvrez dans cet article, les conseils avisés sur comment prendre soin de son mur fait de végétaux.

Entretenir son mur végétalisé : arroser et tailler les plantes

Entretenir son mur végétalisé extérieur peut se faire deux fois l’an par un paysagiste. Les tailles permettent d’obtenir un mur végétalisé harmonieux avec des ramifications optimales. Notons qu’il est important de respecter la faune lorsque le mur sert d’abri à de nombreux invertébrés. Retrouvez plus de conseils ici par rapport à l’entretien d’un mur végétalisé.

Toutefois, pour faciliter le développement de la végétalisation lors des entretiens de façades, vous devez conserver des îlots de végétation spontanée. Ces derniers peuvent être de la mousse ou des fougères. L’eau, les nutriments et la lumière étant indispensables pour la survie de votre mur végétal, vous devez vous assurer dès le départ que votre mur végétal est bien construit. Il suffit d’un système d’irrigation intégré, d’un humidificateur et le tour est joué. Vous n’aurez qu’à les relier à une source d’eau pour que votre mur végétalisé soit arrosé. Cela évitera des complications lors de l’entretien. Ainsi, le seul travail que vous aurez à faire sera de vérifier le pH de l’eau et de donner des engrais aux plantes.

Si votre mur végétalisé ne dispose pas d'un système d’irrigation intégré, vous devrez l’arroser et le vaporiser manuellement. Cela vous prendra plus de temps et retiendra toute votre attention. L’autre corvée consistera à tailler de temps à autre les plantes et à enlever les feuilles mortes.

Quelques infos utiles à connaître à propos du mur végétalisé

Un mur végétalisé peut être installé dans son salon, dans sa salle de bain ou dans le hall d’un immeuble. Beaucoup pensent qu’il n’est pas possible de l’installer dans sa chambre à coucher. Pourtant, c’est bien possible et ce n’est pas dangereux. Il peut être également installé dans une pièce sombre. Cependant, il faut qu’il y ait un éclairage qui fournisse suffisamment de lumière pour favoriser le développement des plantes.